Haie défensive

Haie défensive

Quatre plantes. Chacune d’elles est associée à une étiquette permettant de l’identifier : Zanthoxylum simulans, Poncirus Trifoliata, Berberis julianae, Gleditsia triacanthos. Ces spécimens sont les essences végétales utilisées par la société Sinnoveg, titulaire du brevet A.N.D.S. (Armure Naturelle de Sécurité). L’entreprise française a déposé en 2005 le « Concept de Haie défensive Tressée Naturelle » qui consiste en une plantation et un tressage spécifiques de ces végétaux épineux. Ces derniers n’offrent aucune portance au sommet tandis que le tressage serré au ras du sol en interdit le franchissement. Les entrelacs des quatre essences, dont les hauteurs sont fragiles et les bases inextricables, permettent à cette haie d’être infranchissable et d’obtenir un écran visuel total. Ces haies défensives ont été réalisées en France pour le parc Disneyland à Marne-la-vallée, l’Institut Pasteur à Paris, le Centre de Rétention Administrative de Saint-Exupéry à Lyon et la déchetterie de Meximieux dans l’Ain.