Autoportrait 2010

Autoportrait 2010

Autoportrait 2010

A la fois reprise et variation − par un effet spécial de métamorphose appliqué par un logiciel informatique aux figures dessinées − ce film d’animation intitulé Autoportrait (2010) relie les 245 dessins de l’autoportrait réalisé en 2001. Les surfaces pleines se transforment une à une pour laisser place à celles qui leur succèdent dans un montage en boucle. Les surfaces curvilignes se contractent et se dilatent et chacune de ces 244 étapes s’enchaîne et décrit des formes mouvantes dont les volutes fluctuent entre abstraction et figuration. Les silhouettes sont identifiables comme figures standardisées (le voyageur, la femme d’affaire, l’enfant, le grand-père) ou comme personnes intimes (membres de ma famille, amis). Ces identités se désagrègent en formes intermédiaires abstraites et anthropomorphiques avant de se recomposer à nouveau, selon un autre profil provisoire. Ces enchaînements participent d’un même mouvement − fluide ou saccadé, régulier ou arythmique − et mettent en lien des identités plurielles dans le cercle clos des reprises d’une mise en boucle mécanique.

Animation Flash réalisée à partir d’Autoportrait (2001)